Partager cette page :

Mobiliser les sciences au service des défis de la transition environnementale

L’École normale supérieure de Rennes crée le département Sciences pour l’environnement. Ce nouveau département a pour vocation de former de futures générations de chercheurs et de décisionnaires à la complexité des systèmes naturels et leurs relations avec les humains. À l’ère de l’anthropocène, il propose de mobiliser les sciences au service des défis de la transition environnementale, grâce à une approche systémique et quantitative.

En collaboration avec les unités de recherche du site, le département développe des approches quantitatives innovantes pour mieux appréhender les dynamiques environnementales et proposer de nouveaux moyens de connaissance, de perception et de surveillance de la Terre. Il vise notamment à renforcer la compréhension des processus couplés, l’analyse des incertitudes, la modélisation des dynamiques non linéaires, afin d’améliorer la prédiction et la proposition de scénarios d’évolutions. Il contribue notamment à :
  • analyser les évolutions mutuelles des espèces et de leur environnement,
  • mieux comprendre la sensibilité des ressources en eau au changement climatique,
  • anticiper les évolutions majeures de la biodiversité et des sols en relation avec les systèmes de production.
  • Faire dialoguer les disciplines pour trouver de nouvelles solutions
    Jean-Raynald de Dreuzy, vice-président Recherche de l’ENS Rennes
    « Que l’on parle de l’eau, de la biodiversité, des paysages, des ressources souterraines, du climat ou des sociétés humaines, tous ces systèmes sont interdépendants. Pour répondre aux défis environnementaux qui nous sont posés, nous devons mieux comprendre comment ils interagissent les uns avec les autres, afin d’améliorer nos scénarios d’évolution.
    C’est tout le sens de cette nouvelle formation de l’ENS Rennes, qui vise à créer des ponts entre les disciplines et les établissements. En changeant de paradigme, nous avons l’ambition collective d’identifier de nouvelles solutions et de proposer des innovations de rupture. »
  • Une étape essentielle pour notre école
    Pascal Mognol, président de l’ENS Rennes
    « La création du département Sciences pour l’environnement est une étape essentielle dans le développement de notre école, qui était attendue depuis de nombreuses années. Elle nous permet de positionner plus clairement le rôle de l’École normale supérieure de Rennes sur le territoire rennais et contribuera à dynamiser l’ensemble des masters en renforçant le dialogue entre les disciplines.En parallèle de la création du département, toutes nos formations intègrent désormais des enseignements sur les grandes transitions environnementales, numériques et sociétales, pour que chaque élève sortant de l’ENS Rennes dispose de compétences pour aborder ces transitions. »

Mise à jour le 23 mai 2022