Partager cette page :

L’ENS Rennes va former les futurs chercheurs pour la transition environnementale

le 16 mai 2022

À la rentrée 2022, l’École normale supérieure de Rennes lance un nouveau département de Sciences pour l’Environnement et une formation unique en France. L’École souhaite ainsi contribuer à l’innovation et à la recherche pour répondre aux défis environnementaux.

Transition environnementale

Transition environnementale

Apporter de nouvelles solutions face aux défis environnementaux et à l’urgence climatique

Les enjeux environnementaux appellent à la mobilisation de chacun, y compris des grandes écoles. Pour former de futures générations de chercheurs et de décisionnaires, l’École normale supérieure de Rennes crée un département Sciences pour l’environnement. Celui-ci s’intéressera, en coopération avec les établissements et organismes partenaires, aux questions environnementales dans une approche « systémique » inédite, pour améliorer notre compréhension des interactions à l’œuvre sur Terre entre les éléments (eau, sols), le vivant, le climat, les activités humaines et les sociétés. Objectif : enrichir nos connaissances pour mieux anticiper les scénarios d’évolution et proposer de nouveaux horizons.

Une formation exigeante à la recherche par la recherche

Dès la rentrée 2022, l’ENS Rennes proposera une nouvelle formation, unique en France, de master préparant au doctorat sur le sujet des « transitions environnementales ». Cette formation sur cinq ans (un PhD Track) pensée sur le modèle anglo-saxon (programme gradué) s'adresse à des étudiants à haut potentiel. Dès leur master, ceux-ci s’impliqueront dans un projet de recherche pour contribuer à relever les défis scientifiques de demain.

Pour permettre le croisement des expertises, les étudiants suivront à 80% des enseignements d’un des quatre masters partenaires du site universitaire rennais. Ils se retrouveront à l’ENS Rennes pour suivre une formation interdisciplinaire, où ils seront encadrés pour mener en commun un travail de recherche sur une thématique spécifique, dont ils participeront eux-mêmes à la définition.

5 étudiants rémunérés

Pour composer cette première promotion, l’ENS Rennes est à la recherche d’étudiants actuellement en licence 3. Cinq d’entre eux seront recrutés sur la qualité de leur dossier, leur intérêt pour les sciences environnementales, mais également sur des critères de diversité et leur capacité à travailler en équipe. Ces étudiants bénéficieront d’une allocation leur assurant un revenu de 1000€ par mois.

À la fin de leur parcours de master, les étudiants auront acquis un double diplôme : le PhD Track de l’ENS Rennes validant les compétences scientifiques inter-disciplinaires acquises, ainsi que leur diplôme de master. Ils auront également développé une réflexion originale sur la transition écologique, qui pourra faciliter la mise en œuvre d’actions concrètes face aux défis qui nous attendent.

Passé ce premier lancement, l’ENS Rennes ambitionne, à terme, le recrutement de 15 étudiants par an dans cette formation.


« Une étape essentielle pour notre école »

Pascal Mognol, président de l’ENS Rennes
« La création du département Sciences pour l’environnement est une étape essentielle dans le développement de notre école, qui était attendue depuis de nombreuses années. Elle nous permet de positionner plus clairement le rôle de l’ENS sur le territoire rennais et contribuera à dynamiser l’ensemble des masters en renforçant le dialogue entre les disciplines.
En parallèle de la création du département, toutes nos formations intègrent désormais des enseignements sur les grandes transitions environnementales, numériques et sociétales, pour que chaque élève sortant de l’ENS Rennes dispose de compétences pour aborder ces transitions. »


« Faire dialoguer les disciplines pour trouver de nouvelles solutions »

Jean-Raynald de Dreuzy, vice-président Recherche de l’ENS Rennes
« Que l’on parle de l’eau, de la biodiversité, des paysages, des ressources souterraines, du climat ou des sociétés humaines, tous ces systèmes sont interdépendants. Pour répondre aux défis environnementaux qui nous sont posés, nous devons mieux comprendre comment ils interagissent les uns avec les autres, afin d’améliorer nos scénarios d’évolution. C’est tout le sens de cette nouvelle formation de l’ENS Rennes, qui vise à créer des ponts entre les disciplines et les établissements. En changeant de paradigme, nous avons l’ambition collective d’identifier de nouvelles solutions et de proposer des innovations de rupture. »
 


Ils s’engagent avec l’ENS Rennes


La nouvelle offre de formation de l’ENS Rennes est rendue possible grâce à l’implication de l’Université de Rennes 1, l’université Rennes 2 et à l’Institut Agro Rennes-Angers. Elle est développée en collaboration étroite avec les organismes partenaires : CNRS, INRAE, INRIA.
Ainsi, le PhD Track s’appuiera sur 4 masters :
  • Master Biodiversité, écologie, évolution (Institut Agro Rennes - Angers et Université de Rennes 1)
  • Master Économie de l’environnement, de l’énergie et des transports (Institut Agro Rennes - Angers et Université Bretagne Occidentale)
  • Master Géographie, aménagement, environnement et développement (Institut Agro Rennes - Angers et Université Rennes 2)
  • Master Sciences de l’eau (INSA Rennes, Institut Agro Rennes - Angers et Université de Rennes 1)


Université de Rennes 1

David Alis, président de l'Université de Rennes 1
« Le nouveau PhD Track "Transition environnementale" que nous lançons avec l'ENS Rennes est une illustration concrète et préfiguratrice des programmes gradués de la future Université de Rennes, qui affirme sa signature et son leadership scientifique autour des transitions sociétales.

Ce cursus précurseur de formation à et par la recherche bénéficie de l’expérience réussie des écoles universitaires de recherche labellisées au PIA. Nous mettons ainsi nos forces en commun pour former les futurs experts et chercheurs qui accompagneront la société pour relever les grands défis écologiques. »


Université Rennes 2

Christine Rivalan Guégo, présidente de l’Université Rennes 2
« Convaincue que l’interdisciplinarité est un levier majeur de compréhension et de résolution des défis environnementaux actuels et futurs, l’Université Rennes 2 s’associe à l’ENS Rennes afin de poursuivre une dynamique de collaboration engagée de longue date.

En croisant les approches, cette nouvelle formation offre aux étudiants une voie supplémentaire pour développer leur capacité à penser les questions environnementales et à acquérir des compétences partagées leur permettant d’agir sur les grands enjeux de société liées aux transitions en cours. »


Institut Agro Rennes-Angers

Alessia Lefébure, directrice de l'Institut Agro Rennes-Angers

« L’Institut Agro Rennes-Angers s'engage dans ce nouveau PhD Track sur les transitions environnementales pour contribuer à la formation de tous les acteurs des transition agro-écologiques de demain. Les défis auxquels nous sommes confrontés nécessitent la mobilisation de savoirs multiples et la convergence de formations aussi diverses que la géographie, les sciences de l'environnement, le droit, l'économie, la chimie et la physique. Avec les autres établissements du site de Rennes, nous plaçons le croisement des profils, des compétences et des métiers au cœur de ce projet. »

Thématique(s)
Vie de l'École
Contact
Cécile Le Jeune, responsable communicatiion

Mise à jour le 18 mai 2022